Comment fonctionne le système de nom de domaine

Certaines technologies ont beaucoup évolué ces dernières années, par exemple la communication sans fil, alors que d'autres sont encore identiques, à ce qu'elles étaient, lors de leur fondement dans les années 90. Certaines technologies sont nouvelles, branchées et elles font des vagues sur les médias sociaux, alors que d'autres restent dans le patrimoine des techniciens informatiques. L'une de ces dernières, dont vous avez sans doute déjà entendu parler, si vous avez déjà fait l'acquisition d'un nom de domaine, on parle ici de DNS ou Serveur de Noms de Domaines.

Vous avez peut-être aussi déjà vu cette expression si vous avez tenté d'accéder à un nom de domaine qui éprouvait des problèmes de serveur ou de configuration. Ces serveurs de nom sont aussi utilisés dans votre modem pour vous connecter à votre fournisseur d'accès internet. En fait, presque toutes les fonctionnalités du réseau internet reposent sur les DNS après les fameuses adresses IP. C'est un terme qui peut sembler très technique, mais c'est en fait un système qui sert à une fonction très rudimentaire. Je vous invite à lire la suite pour en apprendre davantage.

Comment fonctionne le système de nom de domaine

Commençons par la base en définissant que le réseau internet est un protocole de communication entre les ordinateurs et les routeurs pour relayer l'information entre eux. Chaque relais de ce réseau se fait attribuer une adresse IP par le fournisseur d'accès internet. Comme chaque téléphone a son numéro, votre ordinateur se fait attribuer un numéro qui est formé de quatre nombres entre 0 et 255 séparés par des points. On le sait, les ordinateurs ne communiquent pas entre eux en Français, mais en langage binaire qui est représenté par des suites de 1 et de zéro. Alors, quand vous entrez une URL dans la barre d'adresse de votre navigateur web, votre ordinateur doit traduire cette adresse, qui est une chaîne de caractère, en une adresse IP pour s'y connecter via le réseau internet.

C'est le concept de DNS qui permet de faire cette conversion de nom de domaine vers une adresse IP. À partir de l'extension du domaine, par exemple .com ou .ca, votre navigateur web va se connecter à un serveur DNS principal, qui est en fait une immense base de données qui contient tous les noms de domaine ainsi que leurs DNS associés. À leurs tours, ces serveurs de noms de domaine seront interrogés pour récupérer les informations sur la zone concernée. Il existe différents types d'entrées dans une zone DNS, par exemple les MX servent à définir les serveurs de courriels et les CNAME sont utilisés pour créer des alias. Les serveurs DNS écoutent et répondent sur le port 53.

Comment fonctionne le système de nom de domaine

Une fois que l'adresse IP est récupérée, votre ordinateur sait maintenant, grâce au protocole TCP/IP, par où passer et avec quel serveur il doit discuter pour récupérer le contenu de la page que vous désirez visiter. C'est alors que le protocole HTTP entre en jeux pour communiquer avec le serveur Web qui interprétera et retournera la requête qui lui est envoyée. Comme vous pouvez le constater, naviguer sur le web nécessite que de nombreuses couches de protocoles imbriqués les unes dans les autres! La fonction des DNS est de faire en sorte qu'à chaque fois que vous voulez accéder à votre site préféré, vous puissiez simplement vous souvenir de son nom plutôt qu'à vous rappeler une suite de quatre nombres entre 0 et 255, ce qui serait beaucoup plus dur à remémorer.

Le système de DNS est un peu comme l'opératrice téléphonique qui, dans le temps, établissait la connexion entre le nom de la personne que vous lui dictiez et la ligne téléphonique y étant reliée. C'est l'une des fonctions les plus fondamentales nécessaires au bon fonctionnement du réseau internet.