6 astuces pour rédiger un contenu web de qualité

Par qualité on entend : un contenu intéressant qui donnera envie d’être lu, générera de nouveaux clic sur le site, un temps de visite supérieur à 1 minute et sera donc partagé.

Le résultat de cette démarche ? Un contenu bien référencé par Google et donc une augmentation de la visibilité pour le site internet.

Appliquer dès aujourd’hui ces astuces que ce soit pour créer un site internet ou refaire votre contenu web.

1. Rédiger des titres d’articles accrocheurs

Tout commence par là. On pourrait même dire que cela peut suffir.

Des études démontrent que 59% des contenus partagés sur les réseaux sociaux ne sont même pas consultés. Preuve que le titre peut créer de la viralité à lui tout seul.

Voici les 3 techniques les plus efficaces :

Le “Comment faire”.

Très souvent utilisé sur les blog, c’est aussi une recherche très employée des internautes. Il faut ensuite indiquer le bénéfice dans le titre.

“ Comment écrire des titres d’article qui font cliquer”

“ Comment générer plus de visiteur”

Les listes avec des chiffres

La grande majorité des sites de buzz utilisent cette technique. Elle permet de donner des modes opératoires aux internautes et de proposer une synthèse, un condensé d’information.

“10 techniques simples pour rédiger des titres accrocheurs”

“ 5 techniques infaillibles pour générer des visiteurs”

Créer la polémique

On retrouve cette technique dans les magazines people et plus généralement dans la presse écrite et télévisée.

“Le blog n’intéresse plus les internautes”

“Créer un blog c’est perdre du temps”

Prenez le temps de réfléchir à votre titre, c’est lui qui sera déterminant dans le succès de votre article.

2. Structurer correctement son contenu

Un site ne se lit pas comme un livre. Un internaute prendra en 3 secondes la décision de rester ou non sur votre page.

A vous de lui apporter une vision précise de votre contenu en le rendant lisible. Cela passe en premier lieu par la structure que vous allez lui donner.

Le plus simple est d’utiliser les titres et sous-titres pour donner immédiatement le détail des éléments que vous allez traiter. C’est également une bonne pratique pour faciliter la compréhension de votre contenu par les robots de Google.

La structure idéale est la suivante :

Titre de l’article, techniquement appeler le H1.

Il ne doit y avoir qu’un seul H1 dans votre article et il doit contenir votre mot clé. Chaque H1 de votre site doit-être différent.

Sous-titre de l’article, techniquement appeler le H2

Ils peuvent être aussi nombreux que nécessaires. De la même façon, il doivent tous être uniques sur la page.

Les sous-titres de sous-titre, aussi appelés les H3

Ici, on applique les même règles que pour le H2. Les experts s’accordent à dire que Google ne lira pas les sous-titres suivant H4 et H5.

Il faut également être vigilant à ne pas faire de saut dans la mise en place de vos Hn.

Exemple d’un schéma de structure :

Titre de l’article (H1)

Sous-titre (H2)

Sous-titre du sous-titre (H3)

Sous-titre (H2)

Sous-titre du sous-titre (H3)

Sous-titre du sous-titre (H3)

3. Google est un obsédé textuel

Google aime la qualité et il semblerait qu’il associe quantité à qualité. Différentes études tendent à démontrer que 80% des résultats se trouvants sur la première page de Google auraient plus de 1 000 mots.

Il est donc vivement conseillé de s’astreindre à la rédaction de contenu conséquent pour obtenir les faveurs de Google. Cela donne encore plus d’importance à la structuration du contenu. En effet, plus un contenu est long, plus l’enjeu de le rendre lisible est grand.

Pensez à utiliser les listes dans vos articles, cela permet d’aérer visuelement la page mais aussi de reposer le lecteur.

4. Poussez vos lecteurs à aller plus loin

Un internaute qui clic sur un lien placé dans votre article est un excellent signe. Il vous fait confiance, il veut en savoir plus.

Cela sera pris en compte par google qui saura le détecter et accordera plus de visibilité à votre contenu.

Comment procéder pour générer des clics sur un article ?

Ne sachant pas quel sera le niveau de vos lecteurs, il faut placer des liens sur les éléments qui pourraient générer des questions. Voici un exemple :

“Pour augmenter la visibilité de votre site, il faut générer des backlinks et aussi écrire des contenus de qualités.”

5. Placez des boutons d’actions (CTA) dans vos articles

Un contenu de qualité c’est aussi un contenu qui peut vous rapporter du business. On oublie trop souvent de pousser les lecteurs à l’achat, ou au moins à “en savoir plus” sur nos produits ou services.

Générer de nombreuses visites sur un article de blog c’est bien, mais à quoi ça sert si cela ne génère pas de business ?

Il faut donc placer des boutons d’actions à l’intérieur de votre article pour pousser vos lecteurs à essayer votre produit, ou à télécharger quelque chose afin de récupérer leur email et pouvoir, dans un second temps, leur envoyer un email d’information ou de vente.

Les différents Call To Action (CTA)

Ils peuvent revêtir plusieurs formes :

  • Texte

  • Image

Se présenter sous différents formats :

  • Directement insérés dans le corps du texte,

  • Affichés sous forme de pop-up,

  • Insérés sous forme de bandeau.

Il est également important de réaliser des tests AB afin d'identifier quel est le message le plus générateur de clic. Pour cela il existe un outil gratuit et simple d’utilisation qui se chargera de tout gérer pour vous :Sumo

6. Sélectionnez des images de qualité pour illustrer votre contenu

Pendant longtemps, le slogan de Paris-Match était : “Le poid des mots, le choc des photos”.

Tout est dit ! La présence d’illustration ou d’images facilitera la compréhension de votre contenu par les internautes. C’est également un formidable outil pour aérer votre contenu et lui donner du rythme.

Ne négligez pas la qualité des images et favoriser des teintes proches afin d’apporter une homogénéité. Petite astuce pour arriver à ce résultat, car vous allez certainement piocher dans différentes banques d’images pour trouver les illustrations les plus adéquates.

L’astuce est d’appliquer un filtre à l’ensemble de vos images, afin que toutes les teintes soient identiques. Plusieurs outils gratuits en ligne vous permettront de faire cela.

Dernier point concernant les images, optimisez leur poid afin de ne pas ralentir l’affichage de votre page.